Le Chant de l'Âme
                     C&Y Vidor
Call Us Free: 1-800-123-4567

La vie me guide et j’interprète les signes !

Le chemin de l’ Âme pour interpréter les signes.

Le chemin de l'Âme

La vie me guide et j’interprète les signes ! Voici une formule toute faite qu’il faut employer avec grande vigilance …

« La vie me guide, je la laisse me proposer des guidances ». Des directions de ce que je dois appréhender dans ma vie. Laisser la Vie nous guider, oui ! Cela signifie que vous lui faites confiance, que vous prenez le meilleur, quelles que soient les expériences qu’elle vous donne à vivre, et que vous restez un soleil radieux !

Mais attention, interpréter les signes est un chemin semé d’embuches. La spiritualité est le chemin qui permet de déjouer les tours et repérer les illusions, c’est le chemin de l’Âme.

 

L’interprétation des signes

Souvent le problème ne vient pas des signes mais de l’interprétation que nous en faisons. C’est là où l’on peut se tromper, voire se faire manipuler.

« Cette expérience n’est pas bonne ! Alors c’est que ce n’est pas pour moi, et je n’aurais pas dû y aller, voilà tout ! » Ou bien : « C’est trop dur ! C’est que ce n’est pas pour moi ! » Ça ne me plait pas et j’arrête. Ça peut être aussi le contraire : « Je me sens dans un cocon a l’abri de tout et isolé de tout ! » N’est-ce pas de la fuite ?

Il faut comprendre les choses avec subtilité, car l’énergie est subtile et parfois difficile à cerner. Mais les signes que l’on interprète sont parfois mal interprétés.

Pourquoi ? Beaucoup d’idées préconçues, des habitudes et des croyances. Le manque de discernement et la paresse en sont également responsables. C’est dur d’être chevalier !

On dit que la richesse d’une vie se considère aux difficultés vécues, et non à la quiétude connue. Vous avez là le parcours du sage. La vie sera à la hauteur de votre être ! Son karma, son âge, son dharma. Vous aurez à découvrir le mérite, le dépassement et tout cela avec le courage.

Le chemin pour arriver au graal est difficile, mais pas impossible et les épreuves de dépassements sont toujours au rendez-vous. Vous aurez besoin de beaucoup, beaucoup de volonté et aussi de beaucoup de courage pour ne pas lâcher en route.

Heureusement, des moments de grands bonheur vous accompagneront mais seulement par votre succès à surmonter une situation au mérite. On n’apprend pas à jouer du Bach en 3 leçons, et il en va de même  avec la spiritualité : cela demande du temps, beaucoup de régularité, et… encore de la persévérance !

Le chemin de la spiritualité

La spiritualité, c’est appréhender les connaissances de la Vie et cela demande un cheminement vers le Soi intérieur. Le cheminement se fait en conscience et par le discernement. C’est le chemin de la spiritualité. La spiritualité n’est pas là pour les flatteries ou pour apporter du plaisir émotionnel aux personnes. La spiritualité fournit un enseignement, une philosophie de vie vers l’éveil. C’est tout le propos de la spiritualité. Dans la pratique, il faut apprendre à repérer les illusions et les signes !

Ne pas se tromper dans les signes. En voilà une grande difficulté ! Parfois, tout parait merveilleux et pourtant… À d’autres moments, au contraire, tout parait difficile, et on porte le monde sur ses épaules… Comment savoir ? Comment être sûr ?

Comprendre que parfois, on doit faire le bien mais que pour arriver à ce bien, ce n’est pas facile et que le chemin pour y arriver peut prendre des allures de mal (nécessaire). Dans ces cas là, ce n’est pas le choix de la personnalité qui elle préfère la facilité, mais celui de l’âme qui demande le dépassement de soi.

Ce n’est pas parce que les signes paraissent mauvais que vous devez abandonner !          

Exemple : une personne avait très envie de suivre des cours de méditation, mais le jour venant, elle se casse la cheville ! Cette personne pense : « ah bon, la vie me dit que je ne dois pas y aller ! C’est un signe. »  Derrière le rideau de cette scène, on peut avoir une toute autre lecture : peut-être que son être intérieur (l’âme) souhaitait vraiment qu’elle suive ses cours de méditation, mais en fait, ce sont les forces négatives (d’opposition) qui ne le désiraient pas ! Et au final, la personne s’est faite rattraper par son inertie (la mise en œuvre de la démarche n’a pas eu lieu).

Le négatif joue avec l’illusion et il est très fort pour nous empêcher de faire le bien. Il va souvent user de voiles, de désirs nourris, de fuites en avant. Il vous fait croire que tout va bien, que le miracle est là. Le négatif se montre toujours bienveillant au début ! Puis, petit à petit, un peu plus moche. Un peu comme une cigarette : le mal commence toujours par un bien, alors que le bien commence toujours par de la difficulté. Alors il va confondre, critiquer et juger, paix et faille émotionnelle.

Pour avancer vers son Grand Soi, il faudra prendre de nouvelles décisions, de nouvelles habitudes, apprendre à se changer, à regarder les choses autrement, à ne pas fuir et à marcher sur un chemin qu’on ne saisit pas directement, qu’on ne voit ni ne comprend immédiatement et pourtant, au fond de soi, on sait qu’il faut le prendre.

Le chemin de l’Âme

Le chemin de l’Âme est écrit en vous, il est à révéler, mais vous ne le connaissez pas. Chaque expérience que vous vivez est en partie son œuvre. Peut-être même les mauvaises expériences sont en fait des libérations karmiques qui vous permettent de progresser. Ne vous dites pas que, parce que vous vivez de mauvaises expériences alors vous êtes mauvais, bien au contraire ! Peut-être que vous apprenez à devenir bon. Et que vous avez pu ainsi libérer de vieux schémas.

Le chemin n’est pas simple, non ! Être un chevalier de lumière, c’est apprendre à reconnaitre en soi toutes ses imperfections et les maitriser, pour qu’elles deviennent pureté.

Regardez les signes, mais attention à leur interprétation. Quel est celui qui n’a pas connu l’effort pour arriver à ses fins ? Quel est celui qui n’a pas œuvré jusque dans les difficultés pour apprendre l’humilité ? Les signes sont également ceux qu’on ne veut pas voir, habillés d’une réalité différente de celle qu’on se projetait. Entendre des vérités n’est jamais facile. Se lever pour le juste, le vrai fut parfois difficile. Tendre une main ou demander pardon. Tant de choses qui sont difficiles à mettre en œuvre. Alors précaution : ne nous hâtons pas par une lecture trop alléchante des signes et inversement, n’abandonnez pas à cause d’une lecture négative à première vue. Adoptez un discernement clair et froid, sans émotionnel qui trompe notre Raison supérieure.

 

Côme

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Cet article vous a plu? Merci de partager.

Vous aimerez aussi:

1 commentaire
  1. Plus VRAI que jamais 😉 merci Côme

Laisser un commentaire