Côme Shelvène           &           Yoann Vidor

                    Le Chant de l'Âme

Burnout : « Je me consume ! »

 burn outBurnout : «Je me consume ! »

C’est une crise intérieure très profonde et pourtant, on ne la voit pas venir ! Et ça fait mal, très mal. Le burnout est le résultat d’excès mais d’excès positifs à première vue. Oui, on a du mal à identifier un excès qui nous fait du bien.

Et si on ne le voit pas, c’est parce qu’on pense agir par bonne conscience et aussi pour la bonne cause ! Mais en fait, cela reste un excès, qui nous fait du mal et nous rend dépendant ! Comme un drogué ! Les excès sont plus visibles quand ils nous font du mal, comme l’alcool, la cigarette, le sexe, etc.

Qu’est-ce qu’un excès positif ?
C’est une chose que l’on fait en pensant bien faire et surtout en pensant que c’est pour son bien ou celui des autres. Mais penser faire bien n’est pas toujours bien faire !

Exemples : les accros au corps parfait. Ils veulent un corps le plus beau ou le plus svelte ou le plus épanoui possible. C’est le cas de la bigorexie, des régimes, de la chirurgie, le fait de ne manger que du naturel (les vegans et autres), les sports extrêmes ou tous les excès de possession (voitures, iPhone, etc.)
Ce sont les accros du « je ne peux pas me passer d’avoir ma mère tous les jours au téléphone », ou « j’ai besoin de mes copines tout le temps », ou « je ne peux pas vivre sans mes enfants ou mon mec ».
Ou encore « je me dois d’être là pour ma famille : je suis indispensable à leur vie et ils sont indispensables à la mienne ». Je suis génial, je m’aime tellement.
Les accros aux tablettes numériques ; ceux qui veulent comprendre une chose à tout prix et ne lâcheront rien : « je veux savoir, je vais chercher encore et encore pour trouver la solution à tout » et « je veux qu’on m’aime : pour tout ce que je fais pour eux ! « . La volonté d’en imposer, d’être brillant aux yeux des autres et à ses propres yeux ! Les accros à soi-même, un boulot bien fait !

Au final, sachez-le une bonne fois pour toute :

LE CORPS NE SUPPORTE AUCUNE FRUSTRATION !

Le corps a toujours le dernier mot ! Oui, il ne supporte aucune frustration. Prenons les boulimiques : même s’ils ne veulent pas manger, ils savent que le corps mangera quoi qu’il arrive et qu’il finira par gagner.
Eh bien, c’est ça le burnout : c’est être BOULIMIQUE. Boulimique du corps, des émotions, des pensées, ou des 3 à la fois ! Boulimique du boulot, boulimique des voitures, boulimique de son corps ! etc.

Comment s’en apercevoir et revenir à l’équilibre ?
Pour ceux qui ont vécu le burnout, le mal est déjà fait. Il vous faudra du repos et c’est tout ! Pour les autres, il faudra d’abord identifier sa boulimie.
Si vous n’êtes pas à l’équilibre, c’est-à-dire faire un peu de tout et manger un peu de tout. Si vous vous imposez un stress ou des frustrations anormales et bien c’est qu’il est temps de déposer son manteau de souffrance avant d’exploser. C’est le fameux LÂCHER-PRISE ! Facile à dire, pas facile à faire… D’ailleurs, lâcher quoi exactement ? La prise sur quoi ? Oui, c’est ça le plus dure, comprendre ce qu’on doit lâcher.

C’est la période du constat…

D’abord il faut essayer d’identifier son problème de boulimie : quel est mon désir ? Je veux avoir un physique à la perfection ? Je veux aimer et être aimé en retour ? Je veux comprendre tout et tout savoir sur tout ? Je veux me guérir à tout prix ?

Comme une offrande à notre âme…
Le manteau, c’est ce qui correspond à la souffrance. On en veut plus et le fait de l’identifier vous permet de prendre de la distance avec lui et c’est ça lâcher-prise ! Vous cessez de ronger l’os dans votre tête ! L’obsession qui vous « fait du bien » en apparence et vous laissez enfin la place pour autre chose, même si et encore plus si cette autre chose vous ne la connaissez pas encore ! Ou s’en remettre aux mains du Père ! Votre âme va vous aider, car à partir du moment où vous avez lâché, elle peut vous parler en mode intuitif. Et la réponse viendra d’elle-même…
Prenez soin de vos corps et ménagez-vous avec la douceur et la joie de votre âme.

Côme

PODCAST: le Burn-out  http://radiomedecinedouce.com/broadcast/31668-Le-burn-out

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Cet article vous a plu? Merci de partager.

Laisser un commentaire

MUSIQUE SPIRITUELLE – YOCÔM

Vénus
A l'encre
Soul game
Plus de détails: Créations

MON DERNIER OUVRAGE

SUIVEZ-NOUS

DISCLAIMER

Important:Le contenu de cette page et de celles qui y sont associées ne remplace pas l’avis d’un médecin ou d’un psychologue. Il ne permet pas de faire le diagnostique de pathologies médicales ni de recommander des traitements médicaux pour aucune pathologies ou douleur quelconque. Nous déclinons toute responsabilité en cas de mauvaise interprétation ou d’usage abusif de nos textes. Merci