âme

Nouveaux livres

Corinne et Yoann VidorLancement des ÉDITIONS LA LYRE D’OR

 

L’éditeur spirituel

Nous sommes en joie de partager avec vous la première bonne nouvelle de 2018 : le lancement officiel des Éditions La Lyre d’Or !

Par souci d’indépendance et de liberté éditoriales, nous avons choisi de créer notre propre maison d’éditions, dont la vocation première est de diffuser la connaissance de lois de la vie, sous forme de livres et de contenu en ligne.

C’est un engagement spirituel à 100%

puisque nous croyons que le monde d’aujourd’hui a besoin de justes relations et de volonté de bien de l’ensemble.

Nous vous présentons les deux premiers parutions des éditions :Dialogue avec son Âme (Corinne Vidor, 2018) et La Réussite de la Vie (Yoann Vidor, 2018), deux ouvrages qui amènent la lumière sur les questions essentielles de la vie.

À découvrir et offrir sans plus attendre !

Corinne et Yoann Vidor

https://editionslalyredor.fr/

 

Merci de nous soutenir en partageant!

Les Énergies de Novembre

Novembre : le non-soi sort de sa tanière

Attention chères âmes ! Le mois de novembre n’est jamais de tout repos.

Accrochez-vous !

Le tumultueux mois de novembre où le non-soi se déchaîne.

Il va falloir être fort et retenir par tous les moyens ses aspects lunaires, c’est-à-dire se maîtriser dans les tourments intérieurs comme les violences, et contenir ses désirs qui abreuvent le négatif. Résistez aux tentations ! Restez sereins.

Le non-soi : ce sont tous nos petits lutins de la colère, du stress, de la jalousie, du dénigrement, de l’agressivité, de l’inertie, etc. …

Merci de nous soutenir en partageant!

Rencontre Spirituelle – RHÔNE-ALPES

Rencontre d’éveil – RHÔNE-ALPES

Pour des êtres en démarche spirituelle

Conférence/rencontre gratuite proposée par
Yoann Vidor et Côme Shelvène

SAMEDI 28 OCTOBRE 2017 de 14h /16h

suivie d’un échange libre avec le public
à proximité de Grenoble

Merci de nous soutenir en partageant!

S’il y a une destinée, alors comment trouver la sienne ?

Ou dois-je aller?

Ces questions nous sont souvent posées : « Je ne sais pas où je dois aller… Je n’ai pas d’envie particulière… Comment savoir ce que je dois faire ? Pour quoi suis-je fait et comment connaître ma voie ? » Pour y répondre, il faut comprendre :

Lorsqu’on revient s’incarner sur Terre

On reprend le fil là où on s’est arrêté la vie d’avant. On reprend les charges (nos faiblesses) et les expériences que l’on a vécues sont autant de connaissances engrangées.

Quand nous avons des enfants naturellement doués pour une matière (musique, arts, sciences, dessin, travaux manuels, etc.), c’est qu’il l’a travaillé la vie d’avant et qu’il revient fort de cette connaissance. Néanmoins, un don ne suffit jamais : encore faut-il le développer et l’entretenir.

Ceci dit, ce n’est pas parce que nous ne possédons pas de dons « particuliers » que l’on est sans ressource…

Reprenez le fil de votre vie présente

Où vous êtes-vous incarné ? Le foyer qui m’a reçu. Quel pays et quelle apparence physique ai-je choisis ? Quels sont les dépassements que je suis venu affronter dans cette vie ? Les parents que j’ai choisis : je suis venu dépasser un comportement que je n’aime pas chez mes parents (attention donc à ne pas reproduire). Quand j’étais petit : quelles étaient mes envies naturelles ? Et aujourd’hui, qu’est-ce que naturellement je fais sans que cela me coûte, et que je fais avec bon cœur ?

Le bon cœur

Trouver son chemin revient à dire que c’est souvent lui qui nous trouve ! Pas l’inverse. On n’avait pas idée que les choses se dérouleraient comme ceci ou comme cela, contrairement à ce que l’on croit, ce n’est pas nous qui contrôlons la destinée, mais c’est elle qui se découvre petit bout par petit bout et nous invite à la suivre. Libre à nous ensuite d’emprunter cette voie.

« Un jour j’ai rencontré untel ou untel… je suis tombée par hasard sur ce bout de papier… je me suis trompé de chemin et là j’ai croisé untel… par la force des choses, j’ai dû trouver un boulot alimentaire et puis de fil en aiguille, ça m’a mené à… j’ai dû aider ma mère et j’ai pris les choses en main, je n’avais pas prévu ça ! » Autant de scénarios fortuits, autant de voies « imprévues » que la Vie nous propose pour nous amener à mieux découvrir qui nous sommes vraiment.

L’imprévu

La destinée est une question d’imprévu, se laisser surprendre par les obligations de la vie ! Car enfin c’est la Vie qui décide et non notre volonté personnelle. Car le plan de la Vie est infiniment plus riche que la vision minuscule que l’on peut avoir des choses et du bonheur.

Plus on veut contrôler et moins on se sent libre à l’intérieur !

L’idée qu’on ne sait pas où aller émaner sans doute du fait qu’il existe en nous encore trop de résistances à concevoir quelque chose de différent avec tout ce qu’on a pu faire avant. Et cela ne nous saute pas du tout au yeux !

« Je ne me voyais pas travailler avec les enfants, puisque je ne les appréciais pas vraiment et puis… Je n’avais pas idée que je pouvais être entrepreneur : j’ai vu mes parents et ça m’a complètement écœuré, et puis… Moi, je voulais faire le tour du monde et puis ce projet de maison m’est tombé dessus… »

Souvent, les choses sont devant nous mais nous ne les voyons pas. Avec douceur et discernement, on peut commencer à se regarder de l’intérieur, avec plus de profondeur et avec un œil plus ouvert.

Ne nous limitons pas

Pour beaucoup d’entre nous, la destiné (la Providence) était une chose que nous n’avions pas prévue. Elle nous a « cueillis » et nous avons grimpé sans même nous en rendre compte. Retrouver qui l’on est, avec le discernement sur nous-même, va nous aider à trouver le chemin de notre cœur.

On cherche l’extraordinaire, les grandes réalisations !

« C’est dans les petites choses que l’on voit les grands hommes « . Il faut avoir de l’humilité, et savoir regarder déjà les petites choses que l’on fait avec joie et de bon cœur, pour commencer à sentir que l’on est à la bonne place. À sa juste place. Et la destinée va se révéler, telle une évidence ! Elle ouvrira une porte qui nous était inconnue jusqu’alors et qui surprendra… Et pourtant, le chemin de ma Vie n’était pas quelque chose qu’il fallait que je crée de toute pièce, mais un chemin qu’il me fallait découvrir avec surprise. Et comme cela fut bon de le suivre, car de moi même, je ne l’aurais sans doute jamais imaginé !

Laissez les petites choses vous guider.

Amour, Corinne

Merci de nous soutenir en partageant!

Est-ce que je peux guérir de tout ?

Pensée positive

À la question

« est-ce que je peux guérir de…» mon mal de dos ? De mon stress ? De mon acné ? De mon genou, etc. De tout et n’importe quoi…

La réponse est : « oui ! mais on ne guérit pas par magie !… »  La guérison est une démarche consciente. Elle entre dans le cadre de l’élargissement des consciences. Grandes prises de conscience pour grands changements, petites prises de conscience pour petits changements.

La prise de conscience

Une fois que la maladie est nommée et que vous comprenez que c’est « votre » maladie, une démarche d’amélioration peut aller de pair. D’abord les médecins qui vont faire un pronostic ; puis vous qui allez cogiter…« Comment faire pour m’en débarrasser ? »

Le but de l’âme est de vous faire progresser dans une démarche de prise de conscience. Ces prises de conscience sont liées à l’éducation de la Vie ! Le respect de la Vie ! mais la question qui vient est :« Qu’ai-je donc fait pour mériter ça ? »

Et bien voila une bonne question ! C’est essentiel de comprendre que notre corps physique est la « poubelle » de nos corps émotionnel et mental. Autrement dit :

Les émotions que je ressens, autant que ma façon de penser, édifient mon corps physique

Comprenez que la façon de penser et de ressentir vos émotions durant vos journées, sont les causes qui construisent votre maladie ! Maintenant, vous comprenez que votre maladie va donc vous amener à réfléchir, à vous préoccupez d’elle. Donc de vous, et vous amener à faire des sauts de conscience !

Parfait, car c’est le plan de votre âme

Vous faire grandir !

Rien n’est fait sans l’accord de votre âme et cela même si vous résolvez des soucis médicaux grâce aux médicaments ou à des « guérisseurs ». Tout est soupesé, comptabilisé dans votre dossier « bonus-malus » géré par votre âme. Et vous aurez à reprendre ce dossier à chaque incarnation s’il n’a pas été traité avant.

Quand vous avez à traiter le dossier lors de « cette » incarnation, c’est que le moment est venu pour vous ! Et que vous avez le potentiel pour y arriver. Les maladies de naissance (malformation, handicap, etc.) sont le cas d’une volonté de l’être de résoudre un mauvais choix de vie dans une incarnation précédente. Dès lors il survient une maladie ou que vous avez à répétition la même maladie, il s’agit de la même chose ! Votre âme a décidé qu’il était temps pour vous de vous mettre au travail !

Chaque choix que vous faites va obligatoirement impacter vos progrès (ou non) et sera comptabilisé en tant que « bonus-malus » par votre âme.

Soyez conscients  de vos choix.

Corinne Vidor pour shelvene.com

Merci de nous soutenir en partageant!

Que signifie « être spirituel » aujourd’hui ?

devenir spirituel etre heureuSpiritualité ?

De quoi parle-t-on quand on évoque la spiritualité et comment la définir dans nos vies pour la vivre simplement et consciemment ?

Dans un monde violemment secoué, l’être humain, ébranlé dans ses certitudes, s’interroge sur ses croyances : pourquoi la guerre ? Pourquoi la violence ? Pourquoi les injustices et les inégalités ?

Comment mettre un terme à sa souffrance personnelle et aider à la guérison de l’humanité ? Que faire à son modeste niveau pour avoir un impact sur le monde?

Aujourd’hui, nous cherchons à l’intérieur ce que nous ne trouvons plus à l’extérieur. C’est une priorité, une urgence, parce que la mal-être est partout et que l’on n’arrive plus à se reconnecter à soi, à se retrouver.

 

Être spirituel

Être spirituel dépasse largement l’engouement pour les salles de yoga ou de méditation, pour les régimes vegan ou bio. C’est comprendre comment ramener le bien-être dans son quotidien; c’est intégrer le lâcher-prise, ou encore retrouver la joie dans sa vie. En un mot, être cohérent avec soi-même, corps et esprit. Il s’agit donc d’une démarche qui requiert des dépassements, des prises de conscience pour soi et pour le Bien de l’ensemble.

Nous proposons des conférences sur le thème ici

Corinne Vidor pour shelvene.com

Merci de nous soutenir en partageant!

Soi : qui est-il vraiment?

lion-chatLe Soi

Qui suis-je ? Cette question fait partie intégrante d’un humain qui va se la poser 1 million de fois dans sa vie !  Qui suis-je ? À quoi sers-je ? Quelle est ma route ? Quel est mon destin ?

Se trouver n’est pas chose facile et prend une vie d’apprentissage.

Construire son Soi

Construire son SOI, c’est se construire une identité propre et cela se produit lorsqu’on est enfant. Pour tous les enfants, le schéma est identique. Ils copient d’abord leurs modèles : les parents (ou ceux qui les ont élevés), avant de peut-être les rejeter.

Le conditionnement

C’est à ce moment que nous endossons le « manteau » des conditionnements lié à la façon dont nos parents nous ont aimés. Tu es un bon enfant « à la condition que … » tu aies de bonnes notes à l’école, etc. Les enfants se conditionnent avec une grande facilité, comme des pâtes à modeler. Ce manteau nous illusionne. Il crée une pseudo-identité et nous pousse à faire des choses auxquelles on ne tient pas vraiment. On ne sait pas encore que cela est mauvais pour nous, jusqu’au jour où la prison devient trop petite ! Mais jusqu’alors, c’est une mise en scène : on joue notre rôle, pensant donner le change.

Le comble, c’est qu’on est persuadé que personne ne le remarque, alors que tout le monde s’en aperçoit ! Comme quelqu’un qui prétend être ce qu’il n’est pas, et s’identifie à cette image/idée pour devenir quelqu’un d’autre… Exemple : des femmes qui agissent comme des hommes ; des hommes qui agissent comme le saint père ! Les enfants qui adoptent la même profession que leurs parents, etc.

Le déconditionnement

Pour se connaître, il faut réapprendre et donc passer par le stade du déconditionnement !

Le conditionnement crée une pensée réflexe. Mais en réalité, c’est un blocage intérieur qui nous empêche d’être vraiment nous-même.

Pour être Soi, il faut donc déceler qui est le faux moi : s’observer, agir, penser, parler. C’est un processus analytique qui donne accès au pouvoir de la libération. Poser la conscience sur un conditionnement amorce le processus de modification.

Par exemple : pourquoi je choisis toujours les même hommes ? Pourquoi j’aime les femmes soumises ? Pourquoi mon comportement avec mes parents est ainsi ? Pourquoi je n’arrive pas à dire non ? Etc.

 La libération

Si votre vie ne vous apporte pas la sérénité, c’est probablement que vous êtes encore remplis de conditionnements et qu’ils vous enchainent à ce que vous n’êtes pas.

La libération des conditionnements n’entraine pas une gaité permanente dans la vie, ni d’ailleurs une absence totale de souffrance quant aux évènements !

Mais une fois ce manteau décelé et abandonné, vous retrouvez VOTRE LIBERTÉ DE VIVRE ! Être soi-même ! Le vrai Soi, c’est vivre ses propres sentiments et besoins, et non ceux qu’on nous a transmis !

Corinne Vidor pour shelvene.com

Merci de nous soutenir en partageant!

Pleine lune du Cancer juillet 2016

Message pour la TerreLE PORTAIL DE L’ÂME

18/07/2016

Bonjour chers anges de la Terre,

L’ère du Verseau a pris son envolée et nous sommes sur le point de franchir le plus grand passage énergétique jamais encore réalisé par la Terre et par ce système solaire. Car au-delà de toute attente, des êtres ont trouvé la Voie du milieu et s’y incarnent avec bienveillance. …

Merci de nous soutenir en partageant!

Perspectives énergétiques pour juillet 2016

perspectives energetiques juillet 2016

Perspectives énergétiques pour juillet 2016

Comment vous sentez-vous ? Le mois de juin fut difficile parce qu’il fallait briser la chrysalide. Eh bien, le mois de juillet sera le point mort ! C’est comme si le moteur s’arrêtait très lentement pour se bloquer définitivement …

LENTEUR ET LONGUEUR

Oui, les blocages sont là, avec de la morosité et peu d’entrain pour un mois de juillet. La pénibilité des choses qui s’étendent et pourtant ne se résolvent pas. Toujours les mêmes rengaines et l’envie de plus rien faire du tout.

BONNE NOUVELLE !

C’est lorsqu’on est à bout que tout peut remonter. Oui, il va falloir changer et pour de bon ! Va émerger dans votre esprit comme une envie de changement radical. À force de vivre dans la corruption, on en est écœuré et on n’en veut plus !

C’EST LE POINT DE NON RETOUR

Les gens ne veulent plus croire en n’importe quoi. « Des paroles, des paroles, des paroles… » Nous voyons  autour de nous les êtres se retrouver à nouveau et redéfinir leur vie. C’est le vrai essorage, pour un vrai changement, un vrai renouveau, avec de vrais Hommes (ÔM!)

LES CHANGEMENTS DÉCISIFS

Après le raz le bol et le « y’en a marre », il y a : je tourne ma page ! C’est plus facile qu’on ne le croit ! Au final, quelque chose lâche. On se défait de tout le moche et le méchant. On devient SOI. Épurer, être libre et léger.

LE TRANSIT EXCEPTIONNEL

Nous sommes dans une métamorphose profonde et durable de la Vie en nous, dans tous ses aspects. Nous sommes en train de muter et donc de nous transformer et cela ne se fait pas sans mal, sans un dépassement intérieur. Nous sommes au bout de notre transformation et bientôt le papillon pourra s’élancer dans l’air.

Au final, ce mois de juillet est comme la dernière résistance avant un total lâcher-prise pour avant de  repartir mais surtout, il est le mois de la prise de décision et de la clarté sur Soi. On n’appréhende plus de se voir tel que l’on est et on peut passer à autre chose tout en prenant une décision claire et absolue.

ON TOURNE LA PAGE

Dans un grand calme, je pense que cela va se faire sans vraiment de peine, car on est prêt à sauter… Le voyage va être superbe ! La vague du changement est passée, on a su la digérer dans nos corps et maintenant la Vie pourra nous livrer sa beauté.

Amour, Côme

 
Enregistrer

Merci de nous soutenir en partageant!

Solstice d’été : le papillon sort de sa chrysalide

chysalideSolstice d’été : le papillon sort de sa chrysalide

Waouh ! C’est l’été ! Ah bon ? Non parce qu’avec la pluie, je n’avais pas remarqué ! Bon soyons sérieux… Le solstice est un évènement astronomique qui se produit lorsque la position apparente du Soleil vu de la Terre atteint son extrême. C’est donc la journée la plus longue. Ensuite, les journées s’écourtent progressivement.

Que se passe-t-il d’un point de vue énergétique ?

Eh bien, c’est un peu comme une mue qui a commencé il y a 6 mois. Aujourd’hui, vous êtes en train de devenir le papillon et celui-ci a le désir ardent de sortir de sa chrysalide.

La particularité est que cette mue est très intérieure. C’est une transformation physique, car pour la première fois depuis longtemps, très longtemps, les êtres sont en train de prendre leur indépendance. Voilà ! C’est le GRAND ras le bol : que les choses  ne changent pas, qu’on nous prenne pour des pigeons, qu’il n’y ait aucun respect, que la situation aille de mal en pis… Oui, vous dis-je : le ras le bol général!

Alors? C’est bien ! Ça signifie qu’on va enfin penser par nous-mêmes ! Et cela veut dire CRÉER par nous-mêmes ! Reprendre les commandes qu’on avait laissées par manque de confiance en SOI.

Le temps est venu d’être Soi !

Cela veut dire surtout : être en pleine conscience de ses propres moyens

Les moyens d’agir et de sentir. Quand le faux est là par exemple ! Le faux, c’est le mensonge, la manipulation, le manque d’amour. C’est un peu comme si vous alliez capter très clairement qu’une situation n’est pas correcte et que vous êtes leurrés. Désormais, vous allez saisir l’opportunité de faire autrement qu’à l’accoutumée.

Il s’agit d’être à l’écoute de soi et ça commence maintenant.

Cela va commencer doucement et le temps peut paraitre lent. Vous ne saisissez pas encore très bien comment déployer vos ailes, comment voler, comment sortir de la chrysalide. Elle semble vous emprisonner, mais une fois libérés, quelle joie de danser dans les airs !

Pour l’instant : tenir bon

Et puis cette transformation ne se fait pas seule. Vous allez voir autour de vous le monde changer. Un monde à 2 vitesses, mais vous êtes atteints par le syndrome de l’âme et il est impossible de changer maintenant.

Le temps est venu pour le beau !

Fini le culte des têtes de morts, le « trop cool d’être bad ». Fini le temps du « je ne pense qu’à moi et si tu souffres c’est ton problème ». Révolue l’époque où 1% de l’humanité gagne 99 % sur le dos des autres. Fini l’hyper mental ! Retour aux sources, au vrai, au beau !

On aime les beaux espaces de vie, on aime la douceur et la tendresse, on aime le partage, on aime les gens vrais, on aime les oiseaux qui gazouillent, on aime tout cela, et on avait pourtant tout oublié !

Dans cette frénésie du culte de la beauté extérieure, on en avait oublié d’être beaux.

Et bien c’est fini et on va se battre et on ne sera pas seul ! Pour retrouver nos valeurs ! C’est un retour aux sources mes amis ! houra houra houra !

Le soleil revient

Oui il s’agit d’une accélération vibratoire. Elle est générée par la force du bien qui prend le dessus. Vous allez sentir le monde autour de vous changer et ça va vous donner des ailes ! Vous allez vous ancrer dans la matière avec légèreté!

Vous avez à devenir ce que vous êtes profondément et à trouver votre espace de vie ! Tout en vous détachant de vos habitudes passées. De la légèreté, légèreté!

Prêts à franchir la dernière ligne droite ?

Droit devant, chevaliers ! La terre est un royaume d’abondance et il est temps de le conscientiser et surtout d’y travailler. Mon conseil : ouvrez-vous à la vibration du beau et du vrai ! Dépassez les rancœurs de l’égocentrisme. ENSEMBLE ! Oui, c’est ensemble que nous y arriverons. C’est le point crucial, car il n’y a qu’une seule et même source d’amour dont nous émanons tous. Cette vibration fait partie de moi : si mon voisin a du chagrin, moi aussi j’ai du chagrin.

Me tourner vers les autres, c’est savoir que là aussi est mon bonheur!

À bientôt chers anges, *Côme

Enregistrer

Merci de nous soutenir en partageant!
Retour haut de page