conscience

Le Karma_ version1

le karma est juste Qu’est-ce que le Karma?

Comment appréhender simplement cette notion, particulièrement abstraite pour le commun des mortels.

On a bien coutume de dire « c’est mon Karma » mais que mets-on dans cette affirmation ? En général, c’est comme une excuse : j’ai une vie trop difficile mais je n’y peux rien, c’est ainsi ; je suis née sous une mauvaise étoile. C’est d’ailleurs curieux de voir à quel point on utilise la notion de Karma dans un sens négatif et, rarement, dans un sens positif. Au quotidien, c’est comme une charge, une punition, quelque chose que l’on subit.

En réalité, le Karma ne se subit pas, il se vit. Karma est un terme venant du sanskrit et signifiant « action » et faisant référence à la Loi de causalité. Le Karma désigne à la fois les actes et leurs effets (Loi de cause à effet).

De plus, le Karma est une Loi d’équilibre, une Loi universelle qui gouverne les relations de tous les êtres et toutes les choses dans l’univers et non une simple règle punitive. C’est la Loi karmique, que l’on appelle encore «loi de compensation», «loi de rétribution», ou «loi du juste retour des choses», qui est une Loi évolutive. Le karma est ainsi source d’évolution pour atteindre le bonheur.

La difficulté vient de ce que, souvent, les êtres humains n’ont pas conscience de cette Loi de causalité. Ils agissent alors de manière égoïste et désordonnée ; d’où la nécessité de connaitre cette Loi de causalité pour agir en  conscience et devenir maître de son destin et de la sortie de son Karma.

Le Karma équilibre nos actions par la prise de conscience (Loi karmique) de ce qui est bien et ce qui est mal ; ainsi nous pouvons réajuster, rééquilibrer. Le Karma est source d’évolution.

LE KARMA – fatalité que l’on subit ?

Le karma est la somme de tout de ce que nous avons généré comme énergie au cours de nos vies passées. Tout est noté dans une banque de données que l’on porte de vie en vie dans nos atomes permanents. Au moment de l’incarnation, notre âme choisit avec minutie ce que nous aurons à traiter durant la prochaine vie : c’est notre potentiel de réalisation. Cela détermine certains blocages que l’on peut rencontrer sur notre route qui proviennent souvent d’un karma hérité d’une vie passée et qui demande alors à être nettoyé.

L’énergie suit la pensée. Le fait même de penser engendre une mémoire karmique, mais c’est la façon de penser qui détermine la forme de votre mémoire : positive ou négative. La parole est une énergie, comme l’est tout acte. Tout ce que vous « créez »  est scrupuleusement enregistré de manière à vous former et pour vous enseigner les lois d’amour afin de devenir meilleur. Chaque être doit devenir conscient de ce qu’il fait, de ce qu’il nourrit en pensée et en intention, afin de devenir un frère Humain. Et c’est ce que le karma permet, telle une main invisible salutaire ! Cette main vous protège, car loin d’être punitive, elle pose sur votre chemin les épreuves libératrices qui vous évitent de glisser trop loin sur la pente savonneuse des comportements réprimandables et qui auraient pu porter atteinte à autrui…

Aujourd’hui, vous avez le choix de faire le bien, ou de mal agir, de penser le mal ou de mal parler. Mais sachez que le karma n’oublie rien ! Oui, quand un homme pense être la victime innocente de la Vie ! Il devrait humblement se demander qui est l’être à l’intérieur. Qu’a-t-il pu bien faire avant ? Est-il si pur et au-delà de tout soupçon ? S’il rencontre des épreuves, n’est-ce pas là un juste retour de quelques erreurs passées (même dans une autre vie) ? Penser ainsi vous amènera nécessairement à de nouvelles prises de conscience et vous deviendrez pleinement l’acteur actif de votre Vie (non plus sa victime innocente). Vivez en pleine conscience ! Célébrez la Vie en vous à chaque instant, car tous ces instants sont autant de cadeaux de libération karmique.

LE KARMA – liberté de choix ?

Comment faire pour déterminer votre karma ? En regardant qui l’on est et d’où l’on vient ; en observant ses paroles et ses actes. Nous avons tant à apprendre de nous-mêmes, nous nous connaissons si mal. Apprenons à nous connaître en ouvrant la porte de notre propre conscience. Aujourd’hui, en 2016, nous passons une phase importante de libération, car plus que jamais, nous avons à effectuer des choix essentiels dans nos vies personnelles, mais aussi pour la vie collective. L’individuel et l’humanité sont indissociables ! Tout est énergie !

Souvent, les personnes agissent sans penser à mal. Peut-être même pensent-elles bien faire. Mais vouloir bien faire n’est pas faire le bien… Par exemple : « J’aime mes enfants. Pour leur éviter toute souffrance, je les surprotège. C’est de l’amour, non ? » Est-ce vraiment de l’amour, ou plutôt un manque d’Amour pour soi qui me pousse à vivre à travers mon enfant (ne lui laissant pas la possibilité de grandir par lui-même), en lui transmettant mes propres peurs?

Au fil de l’évolution, nous grandissons et apprenons à devenir sage. La sagesse est un aspect de l’amour et de la connaissance des lois de la Vie. Appréhender l’amour et les lois du karma, c’est se libérer des carcans de la pensée unique, car dorénavant, les pensées que je reçois me viennent directement de mon âme. Oui, votre âme vous parle ! À un moment donné, nous n’avons plus besoin du bruit du monde pour exister. Nous avons besoin de paix, de tranquillité et de vivre en harmonie. Ce calme intérieur ne peut venir que de notre être intérieur (l’âme), pas des autres, ni du monde extérieur. Quel rapport avec le karma ?

etre sereinLE KARMA – facteur d’équilibre !

Lorsqu’il est géré à l’équilibre, le karma n’est plus une source énergétique dévastatrice. Nous sommes alors libérés de nos obligations karmiques, libres de vivre dans la joie totale. Le karma est la somme colossale des mémoires, comme autant d’actes manqués d’Amour. Vous n’avez pas su être juste avec autrui et vous avez porté sur autrui une intention malveillante.

Je suis blanc : c’est être sans mémoire de disharmonie de vies passées. Je serai bleu : je serai dans la bienveillance pour mes frères et sœurs à chaque instant, même si cela me coûte, même si l’énergie de colère et de destruction qui m’envahit quand on me traite de #@% est très très forte !

Être amour, c’est être blanc bleu !

Être amour, c’est faire confiance à la vie et avoir son cœur qui frémit quand on entend la voix de son âme qui est notre agent karmique ! Car l’âme sait que la dimension dans laquelle notre cœur doit se trouver est bien au-delà de l’amour pour notre petit « moi » mais dans la bienveillance pour autrui. Sans jugement, sans critique.

C’est tellement difficile de ne pas tomber dans cette mélasse : c’est si difficile de ne pas bougonner, critiquer, être en colère sur quelque chose qui de surcroît me parait juste ! Faites un essai ! Surprenez-vous à être neutre du matin au soir ! Pendant 1 jour de votre vie : ne rien critiquer et encore moins vous-même ; ne pas vous impatienter ; ne pas jurer, etc. Voyez comme vous êtes LIBRE ! Voyez comme l’amour vous surprend dans vos sens ! Voyez ce qui se produit !

Voilà, cher lecteur une belle expérience à vivre ! Alors quel mérite de la vivre en pleine conscience, par l’effort d’être juste. Pour vous et tout ce qui vous entoure, du microcosme au macrocosme. Être Amour et Lumière, c’est rayonner à des kilomètres à la ronde.

Tout est entre vos mains, le pouvoir de vous libérer du mauvais karma ou d’en créer encore et encore !

Corinne Vidor pour shelvene.com

Merci de nous soutenir en partageant!

L’équilibre

L’ Ascension ou le passage à une dimension de conscience plus élevée

Nous y voilà ! Le 12/12/12 célèbrera la fin du processus d’intégration de l’Ère du poisson. Il s’agit d’ une célébration qui signifie la « fête de la lumière ». C’est aussi un portail énergétique qui s’ouvre. Nous assistons à un alignement planétaire important,  la fin d’un cycle cosmique de 26 000 ans décrit par les Mayas et à un rendez-vous astrologique très attendu : l’entrée dans l’ère du Verseau, l’ère de la spiritualité et de la communication télépathique.

Au cours de cette progression cosmique, nous avons intégrés des énergies qui correspondent à des champs de conscience. Nous avons assimilé les informations qui vont du corps physique ou chakra 1, en passant par le corps émotionnel ou chakra 2, jusqu’au corps mental ou chakra 3. Aujourd’hui nous rentrons dans la 4ème dimension : le corps du cœur ou chakra 4. Nous avons 7 chakras en tout, le 4 (le cœur) étant au milieu, c’est lui qui va fusionner les 3 énergies supérieures avec les 3 énergies inférieures.

Le portail énergétique qui s’ouvre est colossal car c’est un rendez-vous donné  par les cieux ; il est écrit dans les tablettes astrologiques mais aussi inscrit dans nos mémoires. Le 12, 13 et 14 décembre, les Rois Mages, ou Venus, Mercure et Saturne, les astres cosmiques nous ornerons de lumière. Puis, pendant 7 jours jusqu’au 21/12/12, cette nouvelle vibration créera le nouveau monde : celui de la 4ème dimension. C’est le processus de fusion et d’intégration avec notre être intérieur, notre âme. Même si chacun d’entre nous a pu le faire d’une manière personnelle, il s’agit aujourd’hui d’une fusion à dimension cosmique. La Terre dans son ensemble va recevoir cette énergie du ciel et la diffuser avec ses enfants. C’est le processus d’Ascension.

Dans notre concret, c’est quoi ascensionner ?

C’est tout d’abord passer à une autre dimension de conscience, atteindre un niveau de vibration élevé, devenir qui nous sommes réellement. C’est aussi comprendre qu’il faut passer en mode « équilibre parfait ». Cela est une démarche volontaire, qui demande constance et assiduité permanente ! Oui ! Être sur Terre demande constamment de se dépasser, de faire du mieux possible, c’est une évolution permanente qui est faite d’expériences.  Si de tout votre cœur, vous aspirez à ce changement, alors la vibration de la Terre sera en osmose avec la vôtre.

  •    Vous êtes en équilibre

Avez-vous remarqué que, dès qu’une émotion négative arrive (50% négatif) et qu’il vous faut lutter contre, en toute conscience, afin de vous réapproprier votre libre arbitre (50 % positif),  très vite une bonne nouvelle apparait dans les minutes qui suivent comme pour vous dire : Bravo ! Tu as bien fait de te contrôler ! Tu es en équilibre ! (50/50)

Oui! l’équilibre, c’est une volonté d’être « parfait » tout le temps ; mais être parfait c’est porter une attention permanente à son intention de bien faire dans le monde avec lequel je vis et avec le lequel je partage tout. C’est avoir cette intention de se perfectionner :

  • dans ses mots : pour créer un verbe correct et lumineux
  • dans ses actes : pour être bon avec autrui
  • dans ses pensées : pour me corriger dès que je pense du mal d’autrui

Trouver notre Graal, c’est vivre chaque jour en devenant conscient de ce que l’on pense, de ce qu’on dit, et de ce qu’on fait, en cultivant la tolérance et la patience. Chaque pas vers cette intention nous mène à nous-même, élève notre champ de conscience. Et comme la vie est magnétique, tout ce que je fais pour autrui, je le fais pour moi. La vie reflète ce que Je suis. Cela demande des efforts, cette pureté de vie est un fil sur lequel il nous faut marcher tranquillement. En étant dans cette marche de façon permanente, à un moment donné on abandonne totalement la dualité en nous, car nous l’avons accepté, et nous accédons à la sérénité, au bonheur et à l’Amour de Soi inconditionnellement. Cerise sur le gâteau, nous  devenons fier de nous et de l’être que nous sommes devenu.

  • Nous comprenons que l’autre est nous-même

Toutes les rages en nous, les frustrations, partent seulement de nous et nous reviennent amplifiées par notre propre énergie et celle des égrégores (ensemble des énergies cumulées de tous les êtres). Le seul moyen de ne plus ressentir ces émotions est le pardon. C’est le chemin le plus direct vers notre bien-être, mais le comprendre et  l’accepter c’est tout un travail intérieur, pas franchement simple pour certains d’entre nous…la faute à l’autre ???

L’autre ! Celui-là même qui nous rend fou ! L’autre qui ne m’aime pas ! L’autre qui est la cause de tous mes soucis ! L’autre arrrghhh !….comment comprendre qu’il est l’outil que mon âme a choisi pour me faire progresser ? Oui, pas facile ….

Et pourtant, la vie est parfaite, rien n’est dû au hasard et sur Terre, l’être humain est voué à l’espace-temps, il doit donc prendre son temps et accepter les cycles de la vie. Mais essayez, et

  • Soyez ! ce que vous préférez le plus chez l’autre !
  • Soyez ! ce que vous admirez le plus chez l’autre !
  • Soyez ! ce que vous aimez le plus chez l’autre !

Devenir ce que l’on est au fond, un être de lumière total et parfait ; ce que nous avons oublié mais que notre âme à la fonction de nous faire prendre conscience en chaque moment de vie.

Dans ce passage à une autre dimension de conscience, nous avons tous à grandir et œuvrer vers notre union intérieure et pour le bien de chacun. C’est cette conscience des autres qui nous permettra de guérir et de grandir.

Merci de nous soutenir en partageant!
Retour haut de page