dépendances

Je fume, je me consume …

Dans le cercle vicieux des dépendances de notre siècle, fumer demeure en pôle position !

Arrêter la cigarette est un véritable parcours du combattant avec au bout un risque important de rechute. L’addiction est telle que le fumeur alterne les arrêts, les reprises pour finalement abandonner de guerre lasse.

La nicotine est  une puissante drogue au même titre que la cocaïne et l’héroïne. En stimulant la production de dopamine, elle procure une sensation de bien-être au cerveau, elle a un effet anxiolytique,  antidépresseur, c’est un relaxant, un stimulant cérébral. Elle met en dépendance le corps et l’esprit.

Quelle est donc cette dépendance ?

Encore une faille émotionnelle ?!! Et oui ! Encore une…..Que représente fumer pour que  le fumeur ne puisse s’en passer, ou même pire, pour qu’il en soit esclave ? C’est la peur d’assumer, parce qu’assumer c’est aussi avancer ce qui veut dire «  risquer ». Le risque d’un échec ou d’une catastrophe. De quels risques avez-vous donc peur ? N’y a-t-il pas un peu trop de pression ? Cette peur pour être dépassée demande de la volonté et de la responsabilité et tout cela est très lié à la représentation du père. Votre père était-il  un ambitieux ? Décisionnaire ? Volontaire ?  Ou tout à fait l’inverse…

Avez-vous l’impression d’avancer dans votre vie ? Ou d’avoir besoin de forces pour vous donner un air cool et sûr de vous ? Ou avez-vous trop de responsabilités ? Les assumez-vous ?

Fumer vous donne une sensation de force ; le sentiment d’être présent et d’exister, de choisir sa vie et non de la subir. C’est moi le chef quand je fume ! Ça me donne confiance en moi. C’est moi qui choisis le moment et cela m’emporte vers d’autres mondes bien plus doux que la vraie vie. Bien sûr c’est un mirage, mais au moment où ça passe, je me complais dans cette illusion.

Pourquoi, est-ce si dur d’arrêter la cigarette, quand bien même je le veux vraiment ?

Il y a un premier effet qui est la dépendance physique,  et ça c’est le moins dur à surmonter : la volonté parviendra à surmonter les désagréments du sevrage.

L’effet second est la dépendance émotionnelle qui crée l’accoutumance et elle,  est plus difficile à cerner et à comprendre et à dépasser pour ne pas rechuter : pourquoi est-ce que je cherche à fuir la réalité ? Pourquoi ai-je besoin d’apaisement, de prendre le contrôle de ma vie, de faire une pause….

Les blocages émotionnels ! Voilà ce qu’il vous faudra résoudre. C’est en libérant les blocages liés à votre passé que vous pourrez définitivement vous libérer de vos addictions, les remplacer par le plaisir et la joie pour que votre cerveau recouvre alors sa capacité à produire des endorphines par lui-même.

La nécessité d’une aide extérieure

La thérapie énergétique est une aide efficace pour parvenir à la guérison d’autant que vous-même  avez une motivation forte et une véritable envie pour dire non au tabac et ne pas replonger; une aide efficace aussi pour ne pas compenser l’arrêt du tabac par d’autres addictions comme, entre autre, tout simplement la nourriture (on associe souvent, à tort, arrêt du tabac et prise de poids); une aide efficace, enfin, pour nettoyer tout votre organisme qui a durement souffert. Ce mécanisme devra être sevré mais il faudra d’abord cultiver un état d’esprit différent.

Se connaitre : [media url= »http://shelvene.com/wp-content/uploads/Vidéos/2.54-Quand t_arrete de fumer Publicité Anti Tabac.flv » width= »600″ height= »400″ jwplayer= »controlbar=bottom »]

Merci de nous soutenir en partageant!
Retour haut de page