un monde en devenir

Un monde en devenir

The boss Bonjour à tous :o)

J’ai grand plaisir à partager avec vous ce nouvel article. Cela faisait plusieurs mois que je n’avais pas pris le temps d’écrire. Aujourd’hui, en regardant les expériences de vie que j’ai traversées, je mesure les progrès effectués et mon enrichissement personnel que je pourrais vous restituer ainsi.

« Je suis ma seule autorité ! »

Même si mon épreuve personnelle n’a pas directement à faire avec l’actualité de ces derniers mois, il se trouve que l’humanité vit un processus d’identification à elle-même où justement, il lui faut reconnaître sa propre souveraineté ! Comme tout est lié finalement, il est clair pour moi qu’il s’agit d’un cheminement personnel, mais aussi d’un dépassement universel. Et que chacun, par sa propre nature, va aller vers son propre dépassement, car il s’agit d’une grande conjonction cosmique qui atteint chacun de nous selon sa nature propre. C’est pourquoi ce dépassement est à la fois commun pour l’ensemble, et personnel. Qu’il s’agisse de relations toxiques ou d’un système toxique (étatique, hiérarchique, de pouvoir, etc.), il faut pouvoir s’en écarter et se remettre en son propre centre. Le travail est donc de grandir et de devenir Soi, de quitter les anciens schémas de sabotage et de maltraitance pour les voir avec du recul et s’en libérer.

Je vous livre ce que j’ai compris des modes d’emprisonnement et comment se passent les différentes étapes de libération.

 

Un monde en devenirun monde en devenir

L’humanité vit une période exceptionnelle. Tous, je le crois, avons la possibilité unique grâce à cette conjonction planétaire, de devenir qui nous sommes vraiment, de retrouver notre Soi et nos origines.

Cette opportunité est rarissime et dans notre nouvelle ère (entrée en Verseau), c’est maintenant ! Pour ceux qui rentrent dans ce processus, il faudra d’abord quitter la « matrice ».

La Matrice

C’est un inconscient collectif créé par toutes nos pensées et nos conditionnements. Elle forme une entité qui est vivante et qui se nourrit de nos émotions. Aujourd’hui, cet inconscient collectif est très dense et englué dans de basses fréquences en continu ; c’est pourquoi il est encore plus difficile d’en sortir. Cette matrice terrestre est dualité et donc nous pousse à toujours être « contre » ou « pour », mais cette période nous invite à entrer dans une nouvelle conscience d’unité : la 5D.

Sortir de la matrice, c’est comprendre que nous sommes emprisonnés dans des pensées collectives auxquelles nous avons cru et dans lesquelles nous avons abondé auparavant. Il faut donc tout remettre en question et tâcher de sortir de l’inconscient collectif, ouvrir son esprit au-delà de ce que l’on nous a appris pour tout remettre en question. Et cela pour se réinventer et développer notre authentique connaissance de Soi.

Le processus de libération Etre libre

L’apprentissage se fait bien souvent dans et par la douleur (la frustration) et il en résulte souvent des tumultes extérieurs (l’extérieur n’étant que le miroir de notre monde intérieur). Sortir de la matrice de la dualité (3D) pour s’arrimer à l’unité (la 5D), notre essence, est un processus qui se manifeste par le fait de poser un regard intérieur et bienveillant sur Soi.

Mais d’abord, il y aura des douleurs, des doutes ou des vérités impossibles à entendre. Tel un deuil, il faudra abandonner son vieil état d’esprit, ses repères, ses certitudes, lâcher prise et accepter de « perdre » son ancienne identité (la construction qu’on s’est faite de nous-même) pour aller délicatement vers un nouvel état d’être. Chacun face à sa propre douleur (ou peur) va chercher le moyen unique de s’en sortir ! Et cette expérience permet des prises de conscience individuelle et de transformer cette douleur en sérénité, car l’homme cherche d’abord la paix intérieure.

Ceux qui se lèvent aujourd’hui et arrivent à sortir de la dualité, tournent leur regard à l’intérieur d’eux-mêmes. Ils lâchent prise avec le tumulte extérieur et se connectent à leur propre source interne. Cette nouvelle conscience nous permet de changer notre regard sur notre passé et de le libérer dans un sentiment de compréhension et d’apaisement.

La démarche est individuelle pour sortir de la dualité

Notre évolution ne peut avoir lieu que par notre mémoire ! Si nous n’avions plus aucune mémoire, nous n’aurions plus d’a priori sur rien et donc plus de jugements négatifs ou positifs. Nous serions neutres ! L’évolution est un passé qui impacte notre futur. Si nous arrivions, par des soins énergétiques, à transformer nos mémoires de blessures et permettre leur résolution par un point de vue plus apaisé (la guérison peut venir par une compréhension supérieure de l’événement traumatique), alors notre futur s’en trouverait changé lui aussi inévitablement. Toutes nos mémoires forment le présent. Le concept du temps est l’intrication entre la mémoire et la structure de l’espace. Changeons la mémoire et nous changeons notre présent ! :o)

Être libre est le fait de sortir de la dualité, de ré-informer les mémoires passées avec la juste paix (harmonie) et de trouver l’unité entre soi et l’expérience (là où il y avait fracture entre « moi » et la blessure, trouver le point d’accord).

sortir de la matriceDevenir un être libre

Si la première étape est de comprendre qu’il y a dualité, la seconde est d’en sortir.

D’abord en observant la dualité. Ici, nous entrons dans la 4D, c’est-à-dire le fait d’identifier en nous le négatif, le saboteur. Nous percevons désormais la 3D, nous entrons dans la 4D. Là aussi il faut pouvoir en sortir. La 4D est l’espace où se juxtaposent les deux énergies et soit je suis l’un, soit je suis l’autre. Si je m’identifie à mon moi je suis en dualité ; si je m’identifie à mon Soi, je suis en unité. Mais en 4D, je reste en proie à mes émotions, parfois positives et parfois négatives. Les émotions coupent l’amour serein.

Cette période n’est pas facile, car prendre conscience de la matrice 3D se traduit principalement par une sorte d’effroi. On prend conscience qu’on a été manipulé, exploité, mal-traité… Bref, qu’on nous a menti et surtout, qu’on s’est trompé ! La culpabilité et la colère ne sont jamais loin (« comment ai-je pu être aussi naïf… aussi bête… ! »). Donc en 4D, on a pris conscience de la 3D… Mais on reste en colère.

En 4D, on muscle notre nouvelle conscience pour ne plus rester en position de victime, et pour retrouver notre puissance afin d’atteindre l’unité permanente. En d’autre termes, prendre de la hauteur et discerner les émotions de colère d’avec les émotions de paix.

La transformation

Toute transformation est une extraction, une prise de distance avec ce que l’on vit et par cet « arrachement » au conditionnement, aux dépendances, alors la transformation peut se produire. Je me dés-identifie. Le vrai pouvoir sur l’extérieur est la transformation intérieure. Quand on aime ce que l’on voit, car il y a compréhension, alors on se transforme.

 

2021 : Année de métamorphose


Utiliser la période (l’extérieur) pour changer d’état d’esprit à travers nos angoisses (l’intérieur) : voila le changement que nous propose cette nouvelle décennie ! Chacun en s’éveillant à sa propre source, va offrir à l’humanité toute entière le changement que nous attendons :o)) Voilà pourquoi on l’appelle le « Grand Réveil ». C’est la moisson universelle ! L’humanité entière est appelée à se transformer. Mais l’acte en lui-même est individuel.

 

La récoltele choix

Nous sommes manifestement en plein apocalypse/renouveau. Tout ce qui se passe sur notre planète actuellement est l’outil dont se sert le destin pour faire émerger chez l’Homme une nouvelle conscience. Une partie de l’humanité prend le chemin de l’ascension et la Terre se sépare en deux mondes distincts. Il s’agit d’une moisson : ceux qui parviendront à ouvrir leur cœur à la paix entreront en 5D et parviendront à l’identification avec leur essence. Autrement dit : être en 5D, c’est savoir que nous jouons un jeu (je), comme un acteur sur scène sauf que notre scène est une expérience avec toutes les dimensions intégrées : le corps matière, émotionnel, psychique.

Le processus de la transformation est individuel. Actuellement, de plus en plus d’êtres font le choix entre rester dans l’ancien monde ou œuvrer vers le nouveau. Nous sommes tous reliés les uns aux autres et le choix de chacun va peser dans la balance commune (effet de masse critique). Beaucoup d’êtres ont été préparés spécifiquement pour ce moment clé afin d’aider les autres à le traverser, car le changement qui s’amorce est irréversible. La vibration de la Terre est celle de l’Harmonie (équilibre entre les énergies, la paix entre les forces) et en ce moment, nous sommes invités à reprendre contact avec elle.

Corinne Schell

pour shelvene.com

 

 

Merci de nous soutenir en partageant!

1 réflexion sur “Un monde en devenir”

  1. Isabelle Laribe

    Oui c’est aussi ce que je ressens. J’avais reçu l’info sur la matrice mais je la comprends mieux maintenant. Merci de mettre des mots .et je suis d’accord une occasion de revenir vers Soi pour des collectifs de regarder les blessures et aller au delà, pour chaque individu, revenu au centre et ce n’est pas confortable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page